Accueil ECONOMIE INDUSTRIE RECUL SENSIBLE DES PRIX DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION
INDUSTRIE

RECUL SENSIBLE DES PRIX DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

11/01 11h05

M’SILA - Un recul sensible des prix des matériaux de construction (ciment, sable, briques), produits dans la wilaya de M’sila, a été relevée à la fin de l’année 2017, a révélé mercredi la Chambre du commerce et de l’industrie (CCI-Hodna).

Le prix du sac de ciment réglementé s’est ainsi stabilisé chez les distributeurs à près de 530 DA contre le double durant l’année 2016, tandis que le quintal du rond à béton a baissé à moins de 6.000 DA contre plus de 9.000 DA il y a peu, a indiqué CCI-Hodna.

Affirmant également que des pertes considérables ont été essuyées par les trois entreprises locales de production de briques rouges, dont le prix a chuté à 14 DA l’unité contre plus de 20 DA auparavant, cette même source a noté également le recul du prix du sac du sable des oueds de Boussaâda à moins 120 DA contre 170 DA en 2016.

"Le secteur de la distribution des matériaux de construction qui emploie plus de 1000 personnes, notamment dans le nord et le sud de la wilaya, stagne du fait de cette baisse qui menace certains producteurs de fermer", a estimé Djamel M., distributeur de matériaux de construction, installé dans la commune d’Ouanougha, non loin de la cimenterie de la wilaya.

D’après des sources de la CCI-Hodna, de la direction du Commerce et des services de la wilaya, cette baisse était prévisible face au recul de la demande des secteurs du bâtiment et des travaux publics, due à la conjoncture économique du pays.

Cette baisse représente une occasion pour les personnes engageant des projets d’auto-construction et les bénéficiaires du programme de logements ruraux, dont certains font état d’une baisse de 15.000 DA sur le coût du mètre carré, comparativement à 2016.

Pour Mohamed Melouki, ancien directeur d’une entreprise de construction, cette baisse ne devrait pas se répercuter sur les coûts des habitations, notamment de type promotionnel, estimant que la plupart des projets ayant été affectés avant cette baisse ce qui empêche toute révision.

Depuis l’année 2000, la wilaya de M’sila est devenue un véritable pôle des matériaux de construction en produisant annuellement 5 millions de tonnes de ciment et plus de 2 millions de tonnes de briques, outre l’activité de diverses carrières de sable dans la région de Boussaâda.

Selon M. Melouki, ce pôle a été rudement frappé par la baisse des prix en 2017 qui a contraint plusieurs entreprises à baisser leur production ou à en réduire le coût, à l’instar de la cimenterie qui a remplacé les travailleurs en automatisant le chargement. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BATNA : HAUSSE DE 5 % DU NOMBRE D’ACCIDENTS ...Lire la suite
  • CONSTANTINE : SAISIE DE 900 KG DE VIANDES DE VOLAILLES ABATTUES DE MANIERE ILLICITE ...Lire la suite
  • SKIKDA : MISE EN SERVICE D’UN SYSTEME DE SURVEILLANCE INTELLIGENTE DES SALLES DE GARDE A VUE ...Lire la suite
  • TEBESSA : 2000 LOGEMENTS LPL SERONT DISTRIBUES PROCHAINEMENT ...Lire la suite
  • CONSTANTINE :72 EXCLUS DE LA LISTE DES BENEFICIAIRES DE LOGEMENTS LPL ...Lire la suite
VIDEO