Accueil ACTUALITES LOCALES CONSTANTINE : 23 TONNES DE PRODUITS NON CONFORMES (...)
LOCALES

CONSTANTINE : 23 TONNES DE PRODUITS NON CONFORMES SAISIES EN TROIS MOIS

10/10 10h40

CONSTANTINE - Les brigades du contrôle de la qualité et de la répression des fraudes de la wilaya de Constantine ont saisi 22,8 tonnes de produits non conformes ou impropres à la consommation, durant le troisième trimestre 2017, a-t-on appris lundi auprès de la direction du commerce.

Ces saisies ont été opérées au cours des 7.154 interventions effectuées par les équipes de la répression des fraudes sur le territoire de la wilaya au cours de cette période, a indiqué à l’APS, Azzeddine Ghoumazi, responsable de la communication.

S’élevant à 1.140, les infractions relevées ont trait à la commercialisation de produits impropres à la consommation, au manque d’hygiène, à la non-conformité des produits et à l’absence d’étiquetage notamment, induisant un total de 1 123 procès-verbaux (PV) de poursuites judiciaires, a-t-il souligné.

Sur l’ensemble des produits saisies, d’une valeur globale estimée à près de 61 millions de dinars, les brigades de la répression des fraudes ont retiré du marché, durant cette période, 6,2 tonnes de viandes et ses dérivés, 3,9 tonnes de produits d’alimentation générale divers, 0,6 tonne de crèmes glacées et 0,5 tonne de boissons, eau et jus, a encore détaillé M. Ghoumazi. Selon ce dernier, les brigades de la répression des fraudes ont également procédé au prélèvement de 142 échantillons pour les soumettre à des analyses physico-chimiques et microbiologiques et proposé, en outre, 60 fermetures de commerces.

Le bilan du troisième trimestre 2017 a, par ailleurs, fait état de 1.598 infractions signalées à l’issue de 4.634 interventions opérées par les brigades de contrôles des pratiques commerciales de la direction du commerce de Constantine, se soldant par 1.583 PV de poursuites judiciaires, a-t-on précisé.

Parmi ces infractions, les brigades concernées ont relevé 532 cas de non déclaration de prix et tarifs, 276 cas d’absence de factures et 37 cas d’exercice d’activité sédentaire sans registre de commerce notamment, et enregistré un montant de près de 5 milliards de dinars de défaut de facturation, a-t-on noté.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • SKIKDA : LE FRONT EL MOUSTAKBEL APPELLE A "’MORALISER" L’ACTION POLITIQUE...Lire la suite
  • O.BOUAGHI : TROIS MORTS DANS UN ACCIDENT DE LA ROUTE ...Lire la suite
  • BATNA : SAISIE DE 207 PIECES DE MONNAIE ROMAINE ...Lire la suite
  • M’SILA : UN VOLUME SUPPLEMENTAIRE DE 10 LITRES PAR SECONDE ...Lire la suite
  • SOUK AHRAS : ARRESTATION D’UN RECEVEUR DU BUREAU DE POSTE soupconne de detournement...Lire la suite
VIDEO