Accueil CULTURE MUSIQUE CLOTURE EN BEAUTE DU FESTIVAL ARABE DE DJEMILA
MUSIQUE

CLOTURE EN BEAUTE DU FESTIVAL ARABE DE DJEMILA

29/07 14h36

SETIF - La 13ème édition du Festival arabe de Djemila a été clôturée dans la nuit de jeudi à vendredi en beauté avec le rossignol palestinien Mohamed Assaf, qui a chanté la Palestine, la vie et l’amour.

Devant une assistance nombreuse et toute acquise, l’enfant de Ghaza à la voix limpide lance ‘’Ya dounia ali’a ich’hadi’’ pour rendre hommage aux martyrs algériens et palestiniens sous un déluge d’applaudissements.

Le contact avec son public établi, Mohamed Assaf enchaine avec un bouquet de chansons évoquant la Palestine et la résistance de son peuple, et apportant ainsi des sensations exceptionnellement vives au public ému.

Un des moments forts de cette soirée a été l’interprétation de Assaf de ‘’Mountassib al Kamati’’ de Marcel Khalifa, reprise en chœur par le public, suivi à la demande de l’assistance des chansons ‘’Ya hallali ou ya mali’’, ‘’Alouma, alouma’’, ‘’Alli Kufielh’’ accompagnés par des stridents youyous des Sétifiennes.

Fidèle à son habitude à chaque apparition sur scène, la star palestinienne gratifie le public d’un bouquet de chansons puisées du patrimoine palestinien avant d’enchainer avec ‘’Loula malama’’ et ‘’El hob koulou’’ de la regrettée Warda El Djazaïria.

Dans un geste des plus élégants, le chanteur interprète par la suite une chanson raï ‘’Bela hobek nahbel’’ .

La chanteuse Nada Al Rihane a pris le relais avec la chanson ‘’Ya Qods samihina’’, affirmant que chanter pour la cause palestinienne est un devoir.

La chanteuse lance ensuite ‘’Nathadeth maak ya qalbi’’ dans un style algérois et puis ‘’Had lahmam’’ de l’icône de la chanson algérienne, le regretté Blaoui Houari.

De son côté, Cheikh Soltane a ravi le public avec un cocktail de chansons sétifiennes, notamment ‘’Ya Djazair ya watani’’ et ‘’Maniche oula bed’’, en parfaite communion avec le public.

Dans une conférence de presse tenue quelques heures avant la clôture de cette 13ème édition du Festival arabe de Djemila, Lakhdar Bentorki, directeur général de l’Office national de l’information et de la communication (ONCI) -organisateur de l’événement culturel de la capitale des Hauts plateaux-, a indiqué que "le festival se tiendrait au sein de l’antique théâtre romain de Cuicul dés la prochaine édition".

Evaluant l’édition 2017 du Festival arabe de Djemila, M. Bentorki a affirmé que cette 13ème édition était ‘’une réussite’’, soulignant que ce genre de manifestation œuvre à créer de l’animation autour des sites historiques.

Il a rappelé, dans ce sens, l’évolution en matière de prestation des événements culturels, se félicitant que le Festival arabe de Djemila a été retransmis en direct à la radio et la télévision dans plus de 50 pays arabes et européens.

La 13ème édition du Festival arabe de Djemila a été ouverte en présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, qui a affirmé que ce festival était devenu ‘’une référence’’ parmi les événements culturels nationaux. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • EL TARF : LANCEMENT "PROCHAIN" D’UNE SOIXANTAINE DE PROJETS...Lire la suite
  • SOUK AHRAS : 4 MILLIARDS DA POUR LA REALISATION DE 158 PROJETS ...Lire la suite
  • ANNABA : EFFONDREMENT DES ESCALIERS D’UN IMMEUBLE...Lire la suite
  • M’SILA : SAISIE DE 200 QUINTAUX DE TABAC A CHIQUER CONTREFAIT...Lire la suite
  • BATNA : UN MORT ET HUIT BLESSES DANS UNE COLLISION...Lire la suite
VIDEO