Accueil ECONOMIE COMMERCE BATNA : 9 MARCHES EN PHASE DE REALISATION POUR LUTTER (...)
COMMERCE

BATNA : 9 MARCHES EN PHASE DE REALISATION POUR LUTTER CONTRE LE COMMERCE INFORMEL

25/06 11h49

BATNA- Les travaux de réalisation de neuf (9) marchés dans la wilaya de Batna avancent actuellement dans des proportions variables, et ce, pour lutter contre le commerce informel, a-t-on appris samedi auprès de la chef du service organisation des marchés et des professions réglementées de la direction du commerce, Mebarka Redasse.

La même responsable a affirmé, à l’APS, que la majorité de ces marchés, financés conjointement par le trésor public et les communes, connait des avancées "notables", au titre de la première phase des travaux pilotés par la direction du commerce et parmi lesquels certains marchés ont été confiés aux communes pour les besoins de la deuxième phase de réalisation. Mme Redasse a indiqué que cette opération s’inscrit dans le cadre du programme complémentaire 2013, précisant que la wilaya de Batna a connu durant les dernières années la réalisation de nombreux marchés se traduisant, selon elle, par l’endiguement du déficit enregistré dans ce domaine. A ce propos, la wilaya de Batna a bénéficié dans le cadre du programme de développement des communes, durant les années 2011 et 2012, de deux (2) opérations auxquelles 66 millions de dinars ont été accordées pour la réalisation de six (6) marchés de proximité au niveau des communes d’Oued Chaâba (Hamla 3), Batna, Ain Touta, Tazoult et El Maâdher, a-t-elle détaillé. La wilaya a bénéficié, dans ce contexte, d’un programme exécuté par le groupement Batimétal, constitué de quatre (4) marchés couverts de 160 m2, sept (7) espaces de 252 m2 pour un montant financier global de l’ordre de 190,4 millions de dinars, a-t-elle souligné. Elle a précisé, que la concrétisation de ces projets a permis de ventiler 2 027 commerçants qui activaient d’une façon illégale à travers 64 sites situés dans la wilaya de Batna selon les statistiques de 2011 dont 1 138 activaient dans la commune de Batna, assurant que 1182 commerçants ont été intégrés à travers douze (12) marchés et six (6) sites viabilisés. De nombreux commerçants préfèrent, toutefois, activer en dehors de ces marchés et espaces, en dépit de leur viabilisation et la disponibilité des conditions appropriées, avançant comme prétexte, soutient- elle, l’exiguïté des carrés, ajoutant que certains équipements sont exploités partiellement alors que d’autres demeurent inexploités. Elle a évoqué, dans ce contexte, les marchés couverts de Merouana, Chemora, Bouzourane (Batna) et les deux marchés de proximité à Ain Touta et la cité Kechida de Batna (l’ex- marché de gros) ainsi que le marché de la cité Bouradhi Smail à Barika. A rappeler que les agents de la sûreté ont réussi au début du mois du Ramadhan à éliminer cinq (5) marchés informel dans la commune de Batna et la ventilation de 525 commerçants qui y activaient et leur orientation vers les marchés de proximité exploités partiellement. Le responsable de la communication de la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya de Batna, le commissaire Mohamed Benachi, a indiqué, de son côté, à l’APS, que cette opération va se poursuivre afin que ces commerçants ne reviennent pas sur les lieux des marchés illicites évacués, lesquels constituaient des "points noirs" dans la ville.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • FORMATION PRO A MILA : INTRODUCTION DE 4 NOUVELLES SPECIALITES...Lire la suite
  • SETIF : OUVERTURE D’UN ATELIER DE FORMATION POUR LES CHARGES DE L’APPLICATION DE LA LOI...Lire la suite
  • ANNABA : 1ER SALON NATIONAL DE LA SOUS-TRAITANCE...Lire la suite
  • EL TARF : PLUS DE 10 MILLIONS DA POUR L’INDEMNISATION D’AGRICULTEURS...Lire la suite
  • CONSTANTINE : 169 PROJETS FINANCES PAR L’ANSEJ DEPUIS DEBUT 2017...Lire la suite
VIDEO