• Le film Benbadis, un prélude pour le cinéma pour mettre la lumière sur d’autres personnalités algériennes (Mihoubi)
  • Le film Benbadis, une œuvre cinématographique et artistique à dimension humaine (équipe réalisatrice)
  • Jijel : baptisation de L’Ecole d’application des troupes marine au nom du chahid Ali Benour
  • Campagne moisson-battage à Biskra : une hausse de 10 % dans la production attendue
Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT PRESERVER LE CHARDONNERET ET LE CERF DE BARBARIE
ENVIRONNEMENT

PRESERVER LE CHARDONNERET ET LE CERF DE BARBARIE

6/06 15h18

SOUK AHRAS - Les participants au salon national de l’environnement tenu dimanche à Souk-Ahras, ont soulevé l’impérativité d’une préservation et d’une protection du chardonneret élégant et du cerf de Barbarie menacés d’extinction.

S’exprimant en marge de la célébration de la journée mondiale de l’environnement placée cette année sous le slogan ‘’luttons pour la protection de la faune’’, le directeur local de l’environnement, Mebark Ait Oudia, a précisé que le chardonneret, ou ‘’Boumzine’’ est victime de son mélodieux ramage et de la splendeur de son plumage très coloré, puisqu’il est actuellement en voix d’extinction dans cette région frontalière.

Selon plusieurs participants, le chardonneret se caractérise d’une longévité qui s’étend de 5 ans à 10 ans et peut aller jusqu’à plus de 18 ans, dans des cas ou des conditions de vie propices et adéquates sont réunies.

Boumzine, cet oiseau accompagnateur et égayant par excellence de la population de l’antique Thagaste, est menacé aujourd’hui, de disparition à cause d’une chasse intense et illicite et d’un braconnage effréné, a-t-on noté.

Ce salon vise à sensibiliser les citoyens quant à l’importance de préserver l’environnement en adoptant des comportements civiques sains et constructifs.

La prévention roturière et les activités des 68 clubs verts que compte la wilaya, ont été également mises en relief à travers les stands et pavillons de ce salon. Le pavillon des énergies renouvelables de l’inventeur Faouzi Louhaydia, a suscité l’admiration et la curiosité des visiteurs de ce salon, notamment avec ces pilonnes à panneaux photovoltaïques pour l’éclairage public qui permettrait une énergie propre et renouvelable.

Les enfants ont, pour leur part, exposé au sein de même pavillon un nombre de projets innovants, y compris un Hélicoptère, des lampes électriques solaires et éolienne ainsi qu’une station de production d’énergie éolienne. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • BORDJ BOU ARRERIDJ : PREVISION D’UN RECUL ENTRE 20 % ET 30 % DE LA RECOLTE CEREALIERE...Lire la suite
  • GN DE CONSTANTINE : BAPTISATION DU 5E COMMANDEMENT REGIONAL...Lire la suite
  • GUELMA : PROGRAMME DE PREVENTION DE LA VIOLENCE VERBALE CONTRE LA FEMME...Lire la suite
  • CONSTANTINE : PRESENTATION MARDI DE LA GENERALE DU MONOLOGUE "KHEDIMKOM SABER"...Lire la suite
  • CONSTANTINE : LANCEMENT FIN 2017 DU PLUS GRAND POLE LOGISTIQUE ...Lire la suite
VIDEO